mardi 28 juin 2016

Lecture: Une poignée de seigle


Ca faisait une éternité que je n'avais pas relu d'Agatha Christie. Il faut dire que je n'en ai pas beaucoup à la maison, et qu'à force de les lire et de les relire (même en lisant en diagonale), je les connais presque par coeur. Du coup quand j'ai voulu en ressortir un pour participer à la lecture commune sur Agatha Christie, j'ai eu du mal à choisir, et j'ai décidé de reprendre un des plus vieux volumes de ma bibliothèque (avec les pages épaisses et jaunes), une des aventures de Miss Marple.

Résumé: Pourquoi glisser une poignée de seigle dans la poche d'un homme après l'avoir empoisonné ? Pourquoi accrocher un cintre à vêtements dans le nez d'une jeune fille après l'avoir étranglée ? Que signifient ces indices saugrenus ? Sont-ils la signature du meurtrier ? Dam ce cas, il ne peut s'agir que d'un fou. D'un monstre. Un dangereux maniaque se promène en toute liberté à Yewtree Lodge. Un maniaque qui peut frapper de nouveau. Un maniaque que miss Marple est venue démasquer. Car ce qui peut paraître saugrenu à certains prend une signification à ses yeux. Miss Marple est une très vielle dame et elle a vu tant de choses... 

Cette enquête n'est pas la première de Miss Marple, mais elle est finalement très peu présente, contrairement aux autres romans où elle apparaît. Elle arrive d'ailleurs très tard dans le roman, après les 3 meurtres, et plutôt "par hasard": cette fois-ci le crime n'a pas lieu dans son village, ou ne concerne pas une de ses relations, mais l'une des victimes avait travaillé pour elle, et Miss Marple voudrait comprendre qui a pu s'en prendre à une pauvre fille plus bête que méchante.
On perd donc les savoureuses analogies avec les gens de son village ou des anecdotes vécues, toujours surprenantes pour ses interlocuteurs, mais lui permettant à partir de sa petite vie de vieille fille de la campagne de résoudre des crimes complexes. C'est le point un peu décevant de ce roman qui ne nous donne qu'un bref aperçu des méthodes de cette enquêtrice peu commune.

L'enquête est cependant bien menée: tous les personnages ont leurs secrets, leurs mobiles, ils pourraient tous être coupables, et on peut se perdre en conjectures comme les policiers chargés de l'enquête pour trouver le véritable criminel.
Le point fort de ce roman, c'est qu'on se doute dès le départ du coupable, mais qu'il faut attendre la fin pour comprendre le mobile, et les moyens employés pour atteindre le but visé.

Cette lecture m'a donné l'envie de me replonger dans les romans d'Agatha Christie (tous héros confondus), qui sont toujours de vrais moments de plaisir!

******************************************
Participation à la lecture commune "Agatha Christie", dans le cadre du mois anglais 2016

1 commentaire:

  1. J'aime moins le personnage de Miss Marple, c'est pourquoi je découvre Agatha Christie avec les Poirot. Et quel plaisir !!!

    RépondreSupprimer

N'ayant pas accès à vos adresses mail, je ne peux vous répondre qu'ici, alors n'hésitez pas à revenir!